Forum inspiré du cycle de l'Héritage.
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Audience brûlante(PV: La princesse des elfes qui se reconnait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elassaria

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 20/05/2015
Localisation : Je ne sais pas trop

MessageSujet: Audience brûlante(PV: La princesse des elfes qui se reconnait)   Ven 22 Mai - 0:35

J'avais maintenant une superbe lame d'un dragonnier, je voudrais bien la garder, après le problème revenait a celui qui l'avait perdu au plus grand profit d'une ombre qui n'avait pas pu en profiter bien longtemps. J'avais maintenant la lame que l'ombre avait convoité, j'en savais un peu sur son pouvoir, mais c'est surtout son apparence qui m'attirait. Une belle lame d'une couleur magnifique, j'avais bien du mal a décrire cette couleur. Elle laissait des traînées magique derrière elle. Mon petit frère saurais surement quoi faire de l'épée du dragonnier qui devait surement la vouloir.

J'étais bannie de ma propre patrie pour un crime que j'avais commis, du moins je me considérait coupable, car je n'avais pas empêché Fenrir de le tuer. Ce type avait mériter son sort, mon ami était sévère, mais juste. Il ne l'aurait pas tué si il ne l'avait pas mérité. j'avais appris, avec le temps d'avoir une confiance aveugle en cet animal qui en était plus qu'un pour moi. Il représentait maintenant presque tout ce qu'il me restait. J'avais encore mon petit frère, mais il avait sa vie a faire, des difficulté a combattre, des embûche a surmonter, des réussite a savourer et des victoire a partager avec ceux qu'il côtoyait. Les elfes n'étaient plus qu'un vague souvenir. Mais, je voulais aller la bas et plaider notre cause, ce meurtre n'avait pas été fait sans raison et j'avait combattu des ennemies redoutable toujours dans un même but: la paix. Je demanda l'avis de Fenrir, il me répondit avec son calme habituel:

«C'est vrai que je n'aimes pas les elfes, mais rejoindre une patrie plus grande serait que bénéfique, seul nous ne survivrons pas indéfiniment, ou si nous survivons, ce sera très difficilement, car les bon soldat isoler comme nous formons une proie de choix, mais si non, si ils continuent de jouer a je ne sais pas quoi et a éviter d'être suivi, nous allons aisément survivre»

De bien sage parole, de toute façon, l'unique contacte avec Fenrir nous avait rapproché, je le connaissais maintenant trop bien et il me connaissait tout aussi bien, un vrai lien forgé dans la bataille contre un ennemie commun, nous avions développé un intérêt pour les intérêt de l'autre. Je me rendit alors chez les elfes, ma terre natal, celle que j'avais si bien défendu jusqu’à maintenant. J'approcha de ce si beau Pays, je n'avais pas perdu la flamme de défendre cette forêt, elle m'avait nourrie étant jeune. Je pourrait bien chasser les ombres et la protéger avec mes anciens collègues.

Une foi sur place, je vis que pas grand chose n'avait changé, vingt ans plus tard, tout semblait pareille, comme dans mes souvenirs. J'eu une accueil très hostile, comme si j'étais une ennemie du peuple. Je trouvait ça ingrat et injuste, tout de suite, avec beaucoup de méfiance et de peur dans les yeux, le soldat a la porte me dit:

-Va t'en de nos terres, tu as été bannie il y a de cela vingt ans et rien de cela n'a changé. Si tu ne parts pas, nous serons obligé d'utiliser la force pour vous faire partir.

La force, il n'avait même pas l'aide d'avoir combattu une foi dans sa vie, leur terre? Je m'étais moi aussi battues pour les préserver et j'en avait même des trophées , Fenrir grogna en regardant le garde d'un aire réellement menaçant. Le garde prit alors la décision d'appeler le sergent de garde pour les porte, même lui, n'était pas heureux a l'idée de venir a notre rencontre, mais le fit pour le bien de la cause et dit tout de suite:

-Par l'autorité royale, je vous demande de ne plus revenir.

Je le regarda d'un aire a lui dire: Mais, tu es sérieux? Je continua d'avancer vers eux, posant une main sur la gueule de Fenrir, il arrêta de grogner a pleine dent. Fenrir était intelligent, mais il ne fallait pas lui laisser la branche de la diplomatie, car son aire directe ne lui attirait jamais les faveur de personne, les ombres étaient probablement mieux que lui en diplomatie et ils ne plaçait pas la barre bien haute. Je lui dit alors:

-J'ai serte été bannie à l'époque, mais sans avis officiel de la royauté en place, je suis venu demander audience a quelqu'un qui a un semblant d’autoriser et par pitier... arrêtez de me menacez par la force, vous ne pourrez pas me faire rebrousser chemin à deux.

Le sergent me regarda et dit d'une voix sur de lui:

-Soldat, surveille l'animal, je ne veux pas le voir rôder trop loin.

Je le suivi donc jusqu'au lieu ou se ferait l'audience. Je vis le haut conseillé en haut, il dit avec un ton agaçant:

-J'ai l'autorité du roi en son absence, je vais vous dire tout de suite ma décision, dégagez de ma vue, les lois sont les lois, vous auriez même du être tuée pour ce meurtre, vous et votre cabot.

Je l'écoutait, vraiment avec un effort dé-mesuré pour ne pas lui dire le fond de ma pensée sur son aire de noblesse, une foie qu'il eu fini, je dit en voyant celle qui semblait être la princesse du coin de l'oeil, elle devait être la depuis le début, mais bref.

-Je n'ai que défendu intégralité de la vie et un ami qui as démontrer plus de fidélité que mon propre peuple, cet animal n'est pas assoiffé de sang, ou du moins pas plus que vous et moi, il cherche a manger et a boire, qui êtes vous pour le juger la dessus et Fenrir est hors sujet pour le moment. Il a aussi insulter mes compétence sur le terrain. J'ai fais ce que peu ici on fait, éliminer trois ombres, la première avec Fenrir, la deuxième aussi, j'ai récupérer une amulette très puissante et la dernière ou j'y ai récupérer l'épée d'un dragonnier. Je croie avoir prouvée ma valeur et mon allégeance au bien et à la paix.

Il me regarda avec son aire toujours aussi hautain, il me regardait de haut avec un regard qui en disait long sur sa personnalité. Il me répondit après même pas dix secondes de réflexion:

-Tu es bannie jeune dame, c'est ce que tu voulais, c'est maintenant coulé dans le bitume et gravé dans les étoiles, restez jusqu'a demain, mais après partez, je ne veux plus vous voir ici, ni moi ni personne.

Je lui tourna le dos, je décida de rôder un peu dans le château, j'avais donner corps et âme pour les protéger, bref. Il me restait encore l'option d'aider mon frère dans l'ombre, sans trop me faire remarquer, d'éliminer des embûche avant qu'il passe ou de couvrir ses arrières sans qu'il ne me voit trop, j'agirais normalement pour une grande sœur, je protégerais mon petit frère. Je revies alors la petite princesse, elle était accompagnée de trois garde que j'aurais sans doute pu vaincre, mais dans quel but. A ma vu, l'un d'eux forma un bouclier magique pour isoler la princesse. J'activa ma zone antimagie avant de regarder la petite qui semblait m'étudier et lui dit d'un ton qui cachant beaucoup d'émotion:

-Si tu veux, je part tout de suite, pas obliger d'avoir des soldats magique avec toi.

Le mur de lumière avait disparu sous l'effet de mon collier, je regardais les gardez royale avec leur armes sorties en se demandant pourquoi le mur avait disparu, Je leur dit alors:

-Les armes ne sont pas des jouets, elles devraient servir que pour protéger sa vie, j'avais la mienne a porter et j'étais prête a m'en servir au cas ou les gardes se montrerais plus agressif qu'il le fallait.

Je n'avais pas l,aire agressive, ni trop paranoïaque, je semblait tout a fait normal, si on oubliait le fait que la magie ne fonctionnait pas autour de moi pour le moment et que j'avais des objet d'une valeur inestimable sur moi pour n’importe quel chasseur d'ombre.

HRJ: L'épée qui laisse des traînée magique: [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Audience brûlante(PV: La princesse des elfes qui se reconnait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Les Elfes
» [Bande Engagée] Les Elfes noirs de Shalintanor
» Danses des Danseurs de guerre Elfes sylvains
» Satanés Elfes ! [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eragon RPG :: Royaume du Viridian :: Ellesméra-
Sauter vers: