Forum inspiré du cycle de l'Héritage.
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eragon le Tueur d'Ombre (Terminé) [ATTENTION: Cette présentation est déconseillée à ceux qui n'ont pas lus toute la série]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eragon

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 28/02/2013
Localisation : Quelque part...

MessageSujet: Eragon le Tueur d'Ombre (Terminé) [ATTENTION: Cette présentation est déconseillée à ceux qui n'ont pas lus toute la série]   Ven 1 Mar - 7:28

Fiche du personnage

Nom: *** Eragon fils de Brom***
Âge: *** 317 ans***
Race: ***Hybride grâce au don des dragons (Mi-humain/Mi-elfe) ***
Origine: *** Dans l'est de l'Alagaësia***
Rôle: *** Fondateur de la confrérie des dragonniers et en exil***

Description du personnage:

*** Caractère : Eragon n'est plus le jeune garçon de 15 ans qui avait découvert l’œuf de Saphira sur la Crête et en partant avec Brom, pour se venger du meurtre de son oncle Garrow. Non, il a profondément mûri grâce à la formation de Brom, d'Oromis et Glaedr et surtout des Eldunaris de Vroengard qui lui ont donné leurs connaissances, expériences, échecs,... Même s'il n'a pas réussi à tout assimilé, il s'en est retrouvé grandi. Il se connaît même parfaitement, ayant découvert son véritable nom sur l'île des dragonniers. La violence et les horreurs des batailles le rebute au plus haut point, comparé à Saphira, qui se bat avec joie, lui par contre, ça le rend malade, même si c'est pour défendre sa vie. Heureusement car sinon, il pourrait s'ériger en double de Galbatorix mais sa valeur morale est forte, il honore toujours ses dettes, et agit pour le mieux, et c'est pour cela qu'il est parti, le fait qu'il soit trop puissant et craint des hommes, fait en sorte que les gens dès qu'ils le rencontrent lui disent ce qu'il veut entendre et non la vérité. Il est parti aussi parce que ses décisions ne seront jamais contestées, ni par le peuple, ni par la Reine Nasuada.

Maintenant abordons le point le plus important, Saphira, sa dragonne, il l'aime plus que tout, elle est sa moitié et sans elle, il ne serait plus qu'un fantôme errant sans but, le lien mental les liant est très puissant, mais pas comme l'était celui d'Oromis et Glaedr, ils ne se connaissent pas encore parfaitement mais heureusement pour eux, le temps joue en leur faveur, ils peuvent vivre un millier d'années, voire davantage, ils peuvent apprendre à se connaître mieux et s'entendre parfaitement. Bien sûr si le Wyrda le permet. Il espère aussi de devenir un bon dragonnier, et qu'il éduquera parfaitement ses futurs élèves, comme Oromis l'avait fait avec lui mais il ne sera pas aussi pressé, il n'y a plus de tyran pour les menacer et il pourra donc tout leur apprendre dans les règles de l'art. Mais lui aussi à beaucoup à apprendre, grâce aux cœurs des cœurs de Glaedr, Umaroth et de tous ceux qui sont avec lui, il se perfectionnera dans l'art du combat mental, des connaissances de la faune, de la flore, de la magie, de tout ce que les dragons ont appris et il à encore énormément de chemin à parcourir. Le fait qu'il ait les eldunaris à ses côtés, le rend largement plus puissant qu'à la normale, une centaine de dragons soutiennent son esprit en cas de lutte mentale, c'est comme si une souris attaquait un dragon sauvage!

Depuis qu'il fréquente les elfes, il commence à penser comme eux, il parle parfois par énigmes pour se démêler d'un problème et s'il est contraint de parler en ancien langage, il énonce une demi-vérité, ce que font les elfes fréquemment. Il a adopté la courtoisie des elfes, qu'il emploie avec eux, les nobles mais avec son frère adoptif, le Roi nain Orik, il lui parlait sans détour. L’évènement qui a le plus marqué sa vie, c'est la malédiction qu'il a prononcé sur un bébé, se trompant dans sa formulation, il transformé une bénédiction en malédiction Il a été troublé par ça car le bébé a grandi surnaturellement pour pouvoir soulager les blessés. Mais il a quand même réussi à la libérer partiellement de ce malheur mais sans la délivrer totalement car Elva ne voulait pas.

Il est fier de porter le nom de son père, Brom même si ce n'est pas lui qui l'a élevé. Voilà près de deux siècles qu'Eragon a perdu sa seule famille : Roran et Katrina mais ils ont une descendance connue en Alagaësia connus pour être les Gouverneurs de Carvahall. Il a perdu également ses proches comme Nasuada et Orik qui ont subi l'oeuvre du temps. Cela l'a attristé profondément de voir partir ses amis et sa famille tour à tour... Eragon est retourné seulement trois fois en Alagaësia pour les funérailles de Nasuada, Roran et Orik, depuis il n'y est plus retourné. Depuis peu grâce à un travail avec les Eldunaris et avec Saphira, il a pu entrevoir que la mort n'était pas seulement la fin mais le début d'une nouvelle aventure et qu'il y rejoindrait ses proches un jour mais ce n'est pas pour tout de suite à cause de son immortalité. Son lien avec Saphira est devenu tellement intense, ils ont fusionné leurs esprits en un seul, chose qui arrive chez tous les anciens dragonniers, ils pensent à l'unisson, parlent en même temps ce qui a le don de déstabiliser ses interlocuteurs, font les mêmes rêves,... Et il pourrait communiquer avec Saphira en se trouvant sur Vroëngard et elle se trouvant sur leur refuge.

Physique: Depuis l'Agaéti Sänghren, le serment du sang, grâce au don des dragons, il à l'apparence d'un elfe et la force d'un elfe, mais il y a plusieurs différences, il a gardé la pilosité des humains, alors que les elfes en sont dépourvus, il a également la carrure d'un humain et non leur finesse et il a également gardé la taille moyenne qui le caractérisait. Grâce au don, il est vif comme un elfe, pouvant égaler la vitesse de course de l'un d'entre eux, il a la même force qu'eux, et peut se mesurer au meilleur bretteur elfe, sa magie est accrue grâce à son endurance, le lien de la dragonne et ceux des Eldunari. il peut lancer des sorts complexes grâce à sa connaissance de l'ancien langage, et surtout grâce au Nom de l'ancien langage. le lien des Eldunari, renforce considérablement sa force physique et celui de la magie, il peut lancer des enchantements qui pourrait tuer un simple magicien. Le fait qu'il soit dragonnier, le rend immortel, au moins peut-il vivre mille ans, mais encore personne n'a atteint cet âge si avancé. Il est souple, et pratique souvent le rimgar, la danse de la grue et du serpent, qui le maintient dans une forme athlétique et grâce à ça, sera toujours prêt à affronter des épreuves physiques, car il aime dépasser ses limites, pour devenir meilleur. Après trois cents ans, il n'a pas subi les ravages du temps comme les dragonniers humains, sa condition hybride lui a permis de garder l'apparence d'un homme d'une trentaine d'année, aucune rides de vieillesse ne marque son visage et son corps est toujours aussi vif et agile que dans sa jeunesse. Ce qui concerne sa puissance magique est inimaginable car en trois siècles il est devenu plus puissant que Galbatorix ne l'était et cela l'effraie un peu car il pourrait composer des enchantements pouvant influer le temps et l'espace, comme la téléportation de son corps même ou le ralentissement du temps autour de lui. Il s'en sert rarement, cela n'est arrivé que deux ou trois fois au long de sa vie pour aider ses alliés en Alagaësia.

Armes : Il possède Brisingr, l'épée de dragonnier qu'il a forgée lui même grâce à la participation de Rhunön, la forgeronne elfe qui a fabriqué toutes les épées de dragonnier. Elle a joint son esprit à celui d'Eragon, pour pouvoir contrôler ses mouvements et elle a chanté pour que ses gestes soient aussi précis que les siens et le résultat en fut une arme exceptionnelle qui s'est imprégnée de la personnalité du dragonnier. Le fait que sa vie fut marquée par le mot brisingr, il la nomma ainsi et déclencha à sa surprise le flamboiement de l'épée sans puiser dans la magie. Malheureusement, il ne peut plus prononcer ce mot sans que son épée se transforme en torche ambulante. Il est également équipé d'un arc, arme de prédilection d'Eragon car il chassait pour nourrir sa famille. Mais l'arc que Garrow lui avait offerte fut brisée à cause de sa force acquise durant le serment du sang. Islanzadi chanta un nouvel arc adapté à sa force elfique, et ne peut jamais rater sa cible.***

Histoire:

*** Jeod écrivait assez vite mais malheureusement pas assez et Eragon devait s’adapter à son rythme. La raison de cette dictée ? Eragon devait fournir des détails à Jeod pour que son histoire soit rajoutée au fameux livre « Abr Domya Wyrda » rédigé par Heslant le moine. C’était un honneur pour le jeune homme et il s’efforça d’être aussi fidèle. Eragon s’assit et commença son récit.

« Je suis né à Carvahall dans la ferme la plus reculée de la vallée, dont maintenant il n’en reste plus rien. Je vivais paisiblement comme un fermier avec mon oncle Garrow et mon cousin Roran Puissant Marteau mais à l’époque, il n’avait pas encore ce nom. Ma vie a basculé quand j’ai découvert une pierre bleue qui a surgi devant moi par magie. J’étais loin de me douter que c’était un œuf de dragon, j’étais un simple garçon de ferme et non un garçon de la cour royale. Je pris l’œuf pour l’échanger ou la vendre mais personne n’en voulait. Donc je pris la décision de la garder. Une nuit l’œuf éclos devant moi, révélant un dragonneau. Fasciné j’approchai ma main pour le caresser quand je reçu une décharge qui m’assomma. A mon réveil, je découvris une marque ovale sur ma main, scellant mon destin de dragonnier. Au début j’avais peur mais avec le temps, j’ai commencé à aimer Saphira. Je l’ai nommée comme ça grâce à mon père Brom. A l’époque je ne savais qu’il était mon père, pour moi il était le vieux conteur du village ! » Eragon rit doucement en se remémorant de son père tel qu’il était avant.

« Où en étais-je ? Ah oui, donc je l’ai nommée Saphira et nous commençâmes à converser mentalement, nous faisions connaissance et je lui appris le langage commun ainsi que les dangers. Au début j’avais peur pour elle car elle était seule, mais mes peurs fondirent très vite, en effet Saphira grandissait vite et savait chasser. Plus tard Roran quitta la maison pour pouvoir se faire de l’argent pour bâtir une ferme et ainsi épouser Katrina. L’accompagnant pour lui dire au revoir, on me prévint que des personnes peu recommandables me cherchaient. Je pris les jambes à mon cou pour prévenir Oncle Garrow mais Saphira devint folle et m’emmenait dans la Crête. Ce fut ma première expérience de vol et aussi une véritable torture : mes jambes se sont écorchées durant le voyage et me firent souffrir. Quand Saphira accepta de me reconduire à la ferme, je découvris des ruines et Garrow gravement blessé et avec l’aide de ma dragonne, je le ramenai au village. Quand Brom me découvrit, je me suis évanoui. A mon réveil j’allais mieux et j’allai voir mon oncle. Mais son état empirait et mourut peu de temps après. » Il se tut laissant couler une larme sur son visage. Il reprit sur un ton plus ferme

« La colère m’a submergé, je devais me venger et Saphira m’y pressa. Je quittai Carvahall en douce et Brom décida de m’accompagner aussi. Il savait que j’étais dragonnier. Sur le chemin, il m’apprit l’escrime et après l’épisode de Yazuac, m’apprit la magie. L’entraînement était dur mais je m’y accommodais : son enseignement était précieux. Notre périple nous conduisit à Teirm ou je vous rencontrai et j’appris à lire et à écrire dans votre bureau. Àprès avoir trouvé ce que nous cherchions, nous nous dirigeâmes à Dras-Leona car les ra-zacs se cachaient là-bas. Nous fumes vite découvert par ces monstres et Brom fût blessé mortellement et Murthag nous aida à nous cacher après avoir fait fuir les créatures. Avant d’expirer il m’apprit qu’il était dragonnier et la direction à suivre et il expira. Ainsi se termina la vie de Brom le dragonnier, fléau des parjures. Mon père. » Eragon se tut, se recueillant mentalement et pleura. Mais il se reprit car ce n'était pas le moment.

« Désolé, je continue. Avec la compagnie de Murthag nous allâmes à Gil’ead pour pouvoir rejoindre les Vardens, nous avions été trahi et je fus emmené. Durant ma captivité je rencontrai Durza l’ombre au service de Galbatorix. Je découvris également Arya et lors de ma fuite, je la libérai. Notre cavale nous mena au désert du Hadarac et Arya nous pressa de nous rendre en vitesse au Beors sinon elle mourrait. Nous rejoignîmes les Beors à temps pour la sauver. Je rejoignis les Vardens, conversant avec Ajihad le père de Nasuada, j'ai aussi rencontré Elva l'enfant-sorcière et nous participâmes à la bataille de Farthen Dûr où je tuai Durza qui me handicapa. Après je partis pour Ellesméra avec Arya et Orik et bien sûr, ma dragonne. Hrotgar le roi des nains à l'époque m'adopta au sein du Durgrimst Ingeitum et Orik m'adopta en tant que frère. Ce fut une surprise que j’acceptai avec joie même s'il me valut des ennemis chez les nains. A Ellesmera je fis la rencontre d'Islanzadi Reine des elfes et mère d'Arya ce qui m'a surpris ansi que mes compagnons. Et je rencontrai mes maîtres Oromis et Glaedr, les derniers des Grands Anciens. Dragon et dragonnier revenu du passé. Mon entraînement dura des mois, apprenant l'art de la grammarie, l'histoire, l'escrime et le rimgar. Ma blessure me fit énormément souffrir durant l'apprentissage. Mais heureusement après la célébration du sang, je devins ce que je suis aujourd’hui, un homme au corps de dragonnier accompli et mon handicap disparut. Sentant la menace planer sur les Vardens, j’annonçai à mon maître que Saphira et moi partons pour aider les Vardens. Avec sa bénédiction nous volâmes à tire d’aile vers Aberon et ensuite vers les plaines brûlantes pour participer à la bataille. Je découvris que Murthag avait survécu à Farthen Dur, mais aussi que Galbatorix l’avait lié à lui ainsi que le dragon Thorn qui avait éclos pour lui. Il m’apprit qu’il était mon frère, car il était le fils de Morzan et de Séléna ma mère. Croyant que j’étais le fils de Morzan, je fus démoralisé. Roran mon cousin, avait migré avec le village de Carvahall jusqu’aux plaines brûlantes et j’appris que Katrina était prisonnière des ra’zacs. Enfin ! Je tenais ma vengeance. Moi, Saphira et Roran nous allâmes à Helgrind et tuâmes les ra’zacs. Au retour, les Vardens furent attaqué par Thorn et Murthag que je réussis à repousser grâce aux douze magiciens elfes envoyés par le Reine Islanzadi. Sans mon épée volée par Murthag, il me fallait une autre arme solide car aucune épée normale ne résistait aux chocs surpuissants qu’ils subissaient et il me fallait aussi continuer mon apprentissage car je ne pouvais pas vaincre Murthag seul et je devais retourner voir Oromis. Mais Nasuada m’envoya d’abord à Farthen Dur pour participer à l’élection du nouveau roi des nains, qui à ma joie fut Orik, qui nous avait accompagné à Ellesméra. Après Saphira m’emmena chez les Elfes ou je reçu mon épée… » Regardant son épée, Eragon se retint de justesse et but un verre d’eau avant de reprendre son récit.

« Donc je reçu ma nouvelle épée qui se nomme feu en ancien langage, et j’appris comment Galbatorix faisait pour être si puissant. Son secret est un secret que je garderai. Armé de mon nouveau savoir et de ma nouvelle arme, je rejoignis la guerre avec Saphira, prêt à en finir une fois pour toute. Nous prîmes Feinster et en même temps mon maître mourut ainsi que Glaedr au siège de Gil’ead. Notre armée avança nous prîmes Belatona et Dras Leona au prix de pertes terrible. Nasuada se fit enlever me mettant ainsi en tête des Vardens. Pour pouvoir vaincre Galbatorix, je partis avec Saphira sur Vroengard pour acquérir la puissance nécessaire pour mener cette entreprise. J’y découvris le pouvoir nécessaire et je m’attaque à Uru’baen mettant fin à la tyrannie de Galbatorix et de son dragon Shruikan au prix d'un âpre combat mental. Ce n'était pas exagéré tout ce qu'on disait sur lui car même moi avec mon nouveau pouvoir j'eu du mal à lui résister. Sa fin fut simple, j'ai lancé un enchantement pour lui faire comprendre sa folie et ses crimes et c'est cela qui l'a forcé à se détruire ainsi que la citadelle. Mais je n’oublie pas l’aide apportée par Arya qui a tué Shruikan le dragon énorme et fou, Elva et surtout celle de Murthag qui s’est retourné contre son bourreau. Et voilà, mon histoire continue encore et mon destin n’est pas terminé, je m’en irai pour pouvoir reconstruire la nouvelle confrérie des dragonniers et ainsi espérer pouvoir faire renaître la paix en Alagaësia. J’ai laissé des zones d’ombres dur mon récit et je vais en raconter quelques-unes concernant Elva et Arya. Elva fut une des expériences les plus traumatisantes de ma vie, car en la bénissant en ancien langage, je l’ai maudite en faisant une erreur de formulation. J’étais inexpérimenté à l’époque et c’est ma plus grave erreur. Maintenant elle est libérée d’une partie du sortilège mais elle ne veut pas que je la libère entièrement. Pour Arya, je suis amoureux d’elle depuis que je l’ai rencontrée. Mais malheureusement elle ne partage pas les mêmes sentiments. Elle tient plus à l’amitié qu’à l’amour. Mais je m’y suis fait, même si parfois elle me manque depuis qu’elle est retournée dans son pays. Et aussi, Orik, le roi des nains est mon frère adoptif depuis que son prédécesseur m’a adopté et je suis fier de l’être : c’est un nain de grande valeur et je l’aime comme un frère. Je crois que je t'ai tout dit.» Eragon se leva, les jambes raidies par la position immobile qu’il a gardée tout le temps du récit.

-Merci Eragon, ton histoire sera un don précieux pour l’arcaena et ainsi pour les peuples d’Alagaësia. Crois-moi Tu ne seras jamais oublié !

-Merci Jeod, si tu permets je vais prendre congé, je dois m’occuper d’autres affaires.

-Bien sûr. Adieu Tueur de Roi !

-Que les étoiles veillent sur toi Jeod. Et il sortit du manoir rejoindre Saphira. ***

Autre:*** Eragon se sent également coupable de ne pas pouvoir intervenir en Alagaësia et d'y remédier.***

Fiche du joueur *** une année plus ou moins ***
Âge réel: 19 ans
Comment avez-vous découvert ce forum? : Sur Google


Dernière édition par Eragon le Ven 1 Mar - 20:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alliyah
Admin
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 18/07/2012
Localisation : Château du Surda

MessageSujet: Re: Eragon le Tueur d'Ombre (Terminé) [ATTENTION: Cette présentation est déconseillée à ceux qui n'ont pas lus toute la série]   Ven 1 Mar - 17:56

Bienvenu, Eragon !

Ta fiche est-elle terminée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eragon

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 28/02/2013
Localisation : Quelque part...

MessageSujet: Re: Eragon le Tueur d'Ombre (Terminé) [ATTENTION: Cette présentation est déconseillée à ceux qui n'ont pas lus toute la série]   Ven 1 Mar - 18:34

Merci
Oui bien sûr ^^ Je ferai des modifications s'il le faut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmir
Admin
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 21
Localisation : Quelque part dans un quelque part plus grand

MessageSujet: Re: Eragon le Tueur d'Ombre (Terminé) [ATTENTION: Cette présentation est déconseillée à ceux qui n'ont pas lus toute la série]   Sam 2 Mar - 15:56

tout est correct, donc j'accepte


_________________
Spoiler:
 


Projet Orange - De Héros À Zéro
«Condamné par le doute, immobile et craintif. Je suis comme mon peuple, indécis et rêveur. Je parle à qui le veut de mon pays fictif le coeur plein de vertiges et rongé par la peur.» Dédé Fortin, La Comète
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eragonrpg.forum-canada.com
Alliyah
Admin
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 18/07/2012
Localisation : Château du Surda

MessageSujet: Re: Eragon le Tueur d'Ombre (Terminé) [ATTENTION: Cette présentation est déconseillée à ceux qui n'ont pas lus toute la série]   Sam 2 Mar - 21:12

J'approuve aussi. Bon jeu, Eragon Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eragon le Tueur d'Ombre (Terminé) [ATTENTION: Cette présentation est déconseillée à ceux qui n'ont pas lus toute la série]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eragon le Tueur d'Ombre (Terminé) [ATTENTION: Cette présentation est déconseillée à ceux qui n'ont pas lus toute la série]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Presentation de Taiki Kago dit L’Épéiste de l'Ombre [ terminé en attente de validation ]
» Un tueur arrive. V2 [Terminée]
» [bannières]charlie le tueur d'ombre
» Massko, Pokémon de L'Ombre [Terminée]
» Cette présentation existe belle et bien... | Kuroko Tetsuya| U.C

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eragon RPG :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: