Forum inspiré du cycle de l'Héritage.
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mes poésies.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyamina

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 26/08/2013

MessageSujet: Mes poésies.    Ven 6 Sep - 18:10

La Guerre Et La Paix

Nous avons tous une origine,
La vôtre comme la mienne sont sans cesse en guerre
Ils renoncent à obéir et cela leur coûte une vie
La paix essaye de les empêcher de s'entre-tuer
Mais, comme tous les autres ils l'ont repoussée.
Nous savons que la guerre est une chose horrible
Car on blesse des gens... Et on se blesse aussi

Je ressens ces douleurs au fond de moi
Mais, malgré cela je résiste... mais j'ai mal..
Nous devons arrêter ça je ne peux plus le supporter
Pourquoi se font-ils tant mal ? Pourquoi les hommes ne vivent pas heureux ?
Au lieu de ça ils se blessent... Pourquoi ? Pourquoi ?

Nous devons vivre en harmonie plutôt que de vivre en guerre
La paix..La guerre..ces deux là sont incompatibles
On ne peut vivre sans arrêt comme ça ! Haine, danger, mort...
Pourquoi tant de morts? Un beau jour d'hiver, on se retrouve à faire la guerre
La neige qui envahit cette terre est teintée de ce sang
Le sang de toutes ces personnes qui l'ont fait
Mon coeur est emporté sans lui je meurs...

Pourquoi ce destin nous a choisi ?
On ne peut le décrire avec des mots
Ni forcer les gens a l'accepter mais...
On doit continuer à vivre et cessez la guerre
C'est ce que je pense et cela va rester à jamais au fond de mon coeur.




Pollution ? Moi je Dit NON !

Pensez aux ruisseaux.
Aux rayons jouant sur les eaux.
Aux couleurs qui illuminent
Et qui rendent ce monde fantastique.

La source de la vie
C'est cette onde de pluie
Qui fortifie et rajeunit
Toutes sortes d'envies.

Maintenant imaginez
Que ces eaux merveilleuses
Ne deviennent que pollutions
Et ne tue pas tous les poisons.

Que deviendrait notre terre
Si les nappes disparaissent?
Elle ne sera que sécheresse
Et petit à petit déserte.

Toi qui as jeté se bout du papier
Tu penses que c'est presque rien
Mais un bout par-ci par-là
Et c'est la couche qui survit pas.

Les rayons qui jusque-là ne fessaient que taquinait
Les branches de tous les arbres et aussi des cyprès
Maintenant les brûlent sans plus de pitié.

Feu de forêt et pertes de gazoles
C'est notre faute à Nous
Humains complètement fous.


La danseuse

Elle virevolte en tous sens de sa grâce silhouette
Détaché à l'air libre ses longs cheveux d'or
Comme des oiseaux prennent leurs essors
S'envole avec eux d'une merveilleuse pirouette.

Elle tourbillonne et ne s'arrête plus
Tout en chantant elle ne voit plus
Que des hommes et des femmes
L'admirent comme des flammes.

Une douce mélodie résonne
Et dans les cœurs frissonnent
Une voix belle et cristalline
Qui appartient à cette jeune fille.

Ses gestes sont imprégnés de bonté
Et tout le monde ne pense qu'à l'admirer
Tout en espérant immortaliser.
À jamais ce moment de gaîté.

Quand enfin elle comprend
Que le comité s’émerveillant
Ne la lâche pas des yeux
S'invite à valser avec eux

Et c'est ainsi jusqu'au bout de la nuit
Que danse et chante tous avec envie.
Mais quand arrive le doux matin;
Tous ces gens se quitter sans entrain.


L'enfant maltraité ?


Un enfant c'est un cadeau,
Certainement pas un fardeau.
Encore moins un objet,
Qu’ on a le droit de frapper.

C'est une des pires horreur,
Que de taper un cœur,
Si tendre si joli,
Que cet être si petit.

Toi qui a brutalisé
Ce petit être parfait!
N'as-tu point d'honneur,
Pour toucher ce bonheur?!

Et cet ange, as-tu pensé,
A ce qu'il ressentait?
Il ne voudrai sûrement,
Ne plus être cet enfant.

Mais il s'accroche
Il devient plus fort.
Car il sait que tu as tort.

Un jour il retombera sur toi,
Mais bien sur tu ne comprendra pas.
Alors son enfance sera venger.
Mais il ne sera pas près d'oublier...

Et si un jour il te vient à l'idée
De refaire et de tout recommencer
La prochaine fois tu sauras,
Qu'il aurais put être toi.

Réfléchi bien à cela
Alors comprendras-tu
Peut-être ce qu'est la vertu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amalya
Admin
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 12/07/2012
Age : 21
Localisation : Du Weldenvarden

MessageSujet: Re: Mes poésies.    Sam 7 Sep - 6:58

C'est magnifique, j'aime beaucoup "Pollution ? Moi je Dit NON !" et les autres aussi ^^

tu as du talent , je serai incapable de faire ça ...

j'ai un poème que j'aime beaucoup mais, ce n'est pas moi qui l'ai écrit :

Vous qui regardez dans mes yeux
Et qui n’y voyez rien
Vous qui chassez
Sans même vous soucier
De ce que vous allez détruire
Vous qui arrachez les arbres
Sans même regarder les fleurs
Qui cassent en dessous
Vous qui polluez
Mes cours d’eau
Et qui arrêtez la course De mes rivières

( je ne sais pas qui est l'auteur )
Je vous pardonne car,
Je vous aime !
Puissiez-vous un jour
Vous reconnecter à la source
Et ainsi, apprendre enfin à me connaître.

_________________
"Nous sommes comme des livres...
La plupart des gens ne voient que notre couverture...
Au mieux ils lisent notre résumé ou bien se fient à la critique que d'autres en font.
Mais ce qui est certain, c'est que très peu d'entre eux connaissent vraiment notre histoire."
Anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mes poésies.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ton visage
» TPE : La poésie engagée 39-45
» Les poèmes d'un Tigre Solitaire
» L'automne est là...
» Aubépine offre des poésies à ceux qui les aiment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eragon RPG :: Hors Rp :: Divers :: Vos Créations :: Écriture-
Sauter vers: